L’objet du délit : présentation de mon roman

Il y a quelques années, j’ai commencé à écrire une histoire fantastique. Je l’ai terminée et elle est en attente de relecture et de mise en page (un jour, je trouverai le temps). Elle commençait ainsi :

« Il y a bien longtemps, la chute d’une comète a causé la disparition d’une civilisation brillante. A présent, les fantômes se réveillent pour nous raconter leur histoire.

« En 50 000 avant notre ère, les habitants de la vallée des chênes vivent dans la crainte d’une attaque des monstres du Nord, une contrée désolée, isolée du monde par des montagnes menaçantes. Un jour, un émissaire du Nord apporte un message aux habitants de la vallée : s’ils livrent une seule personne aux monstres, le tout jeune fils d’un homme qui a autrefois combattu le Nord, les monstres épargneront la vallée. Les habitants de la vallée hésitent, tentés, et s’opposent violemment. 

« Le jeune garçon et sa meilleure amie ne sont au courant de rien. Préoccupés par leurs propres ennuis et les difficultés qu’il y a à grandir dans la vallée des chênes, ils ne s’expliquent pas pourquoi les adultes qui les entourent se conduisent soudain de manière inexplicable, ou pourquoi ils croient voir tout autour d’eux des monstres du Nord qui s’approche chaque jour un peu plus. »

Après vous avoir présenté cette histoire que j’ai mis des mois à écrire, j’ai immédiatement envie de vous dire « la fantasy n’est pas un genre que tout le monde apprécie, et, si vous ne l’aimez pas, n’essayez pas de lire cette histoire, je ne vous en voudrai absolument pas (et encore moins si vous essayez de lire mais ne l’aimez pas). » Je ne sais donc pas faire ma propre publicité.

Cependant, si vous aimez la Fantasy ou si vous êtes curieux d’en lire, si vous voulez vous perdre dans des pays étranges et dangereux, si vous voulez entendre une histoire de bravoure et de trahison… Peut-être que « l’Histoire de la Comète » réussira à vous distraire quelques heures.

Quand elle sera relue.

Publicités

7 réponses à “L’objet du délit : présentation de mon roman

  1. Merci de votre présentation qui met bien en appétit je l’avoue. Pour ma part, je n’ai pas encore osé envoyer mon manuscrit mais je le publie régulièrement en ligne, j’espère avoir des retours (cf. http://romanfantastique.com/le-mechant-gagne-a-la-fin/chapitre-5 ) Bonne continuation !

  2. Le roman est-il en vente sur Amazon?
    J’achète tout de suite!

    • Bientot, mais je vais voir ce que les Grands Editeurs Français en disent pour commencer.

      • Hello HW,
        Je viens de découvrir ton blog ainsi que le titre de ton roman.
        Simple question : l’as tu publié ?
        Salutations.
        Un autreheroicwriterfromMontrealCity
        Ps: j’ai beaucoup aimé tes articles.

        • Hello MB,

          Pour commencer une question : si tu t’es plu par ici, tiens-tu un blog ou un site ? Je suis dans une recherche constante de blogs qui s’intéressent aux même choses que moi et sont tenus par des vraies personnes qui ne tentent pas uniquement de nous vendre des trucs plutôt que par des bots qui tentent à chaque seconde de nous renvoyer vers des pages corporates. 🙂

          Pour répondre à ta question, ce n’est pas encore disponible mais ça va venir ! Pour le contexte, lorsque j’ai commencé ce site il y a trois ans, je lançais tout juste mon entreprise (je suis dans la traduction/coordination internationale) et je n’excluais pas de devenir écrivain à plein temps (en faisant beaucoup de piges !) si ce projet ne marchait pas. Cependant, entre temps, comme mon entreprise marche suffisamment, j’ai un peu abandonné l’idée. Je compte donc publier mon livre en ligne sur la base du « tu peux le lire gratuitement et me donner de l’argent ensuite, probablement une petite somme symbolique, si tu aimes et si tu veux m’encourager à continuer ». J’utiliserai probablement patreon ou toute autre méthode de ce genre et je décrirai chaque étape sur ce blog (il est là pour ça, ça peut aider quelqu’un !).

          Cela ne va cependant pas arriver dans les trois minutes car, outre mon travail, je poursuis des études universitaires, et je n’ai pas vraiment le temps de faire le travail de mise en place (et de mise en page) que cela demandera.

          Néanmoins, je te remercie de ton commentaire car toute réponse à mon travail et tout message sur ce site m’encourage à faire passer l’activité « heroic writing » au premier rang de mes préoccupations. 🙂

          Salutations virtuelles,
          HW

        • Chère HW,

          Tout d’abord, je te remercie pour cette longue réponse : j’ai été agréablement surpris de te lire aussi rapidement, et ce, malgré le peu de temps dont tu disposes.

          Oui, je ne suis pas un bot et non, je ne possède pas encore de blog, site web ou autre Facebook… Pas encore… Je ne m’emballe pas, car, il s’agit de mon PREMIER roman et je n’ai pas encore fini les relectures nécessaires.

          En ce qui concerne le mode de publication dont tu parles, je trouve que c’est une excellente idée, merci : le moment voulu, j’irai y jeter un œil. Si tu acceptes les dollars canadiens (:)), je serai ravi de contribuer à ta réussite. Cependant, comme tout bon lecteur honnête, je serai impitoyable quant au retour.

          Plaisanterie mise à part, j’ai encore quelques questions à te soumettre :
          – Au final, quel a été le résultat des contacts éditeurs ?
          – Quand tu parles de ta société de traduction, quels sont les services proposés ?

          Au plaisir de te lire.

          Salutations réelles,
          MB

          PS Je connais ici un auteur québécois (Christian Boivin) qui semble avoir du succès chez les plus de 13 ans aux éditions ADA… Si ça peut aider.

        • Re-Bonjour MB,

          Mes excuses pour cette réponse tardive, j’avais deux semaines d’examens !

          Pour répondre à tes questions :
          – Je compte un jour écrire un article dessus, mais les petits éditeurs à qui j’ai envoyé le tapuscrit m’ont rapidement dit « non », ce qui n’était pas vraiment une surprise pour moi car je leur avais envoyé mon roman pour ratisser large, mais leur catalogue me semblait orienté vers un public plus jeune ou des livres très courts. Les quelques grands éditeurs ont gardé un silence radio complet, je pense donc que le tapuscrit a fini sur une pile et n’a probablement pas tellement été ouvert. 🙂
          Là aussi, je dois dire que cela m’a peu surprise – c’est un peu bizarre, envoyer un truc de 250 pages à des gens que tu ne connais pas. On imagine très bien qu’ils auraient peur de se casser le dos en le soulevant. J’aurais préféré pouvoir envoyer deux ou trois chapitres et voir qui voulait le reste, mais le système ne fonctionne pas comme ça en France.
          J’ajoute que j’ai envoyé ce tapuscrit en plein dans la période « Twilight » d’il y a quelques années maintenant, durant laquelle les éditeurs cherchaient plutôt des livres avec une forte composante romantique/liaisons dangereuses, ce qui n’est pas mon genre (en tout cas, pas du tout dans ce sens du mot « romantique »).
          – Deuxièmement, je fais bien attention à garder ce site séparé de ma vie professionnelle, mais je fais classiquement de la traduction du japonais vers le français (un traducteur ne doit normalement traduire que vers sa langue maternelle) ou anglais de manière plus informelle. De temps en temps, lorsque ce n’est pas un document destiné à la publication, je traduis dans l’autre sens de manière également informelle (ie si la correction du langage n’est pas trop importante, comme dans un e-mail ou une lettre privée où il est clair que la lettre vient d’un étranger, ou s’il y aura une vraie relecture d’un « native speaker »). Je peux par exemple t’avouer que je suis l’anonyme responsable de la traduction vers le japonais de la lettre/pétition dont il est question dans cet article. Mon plus grand moment de gloire geek. 😀
          http://operationrainfall.com/2014/09/03/square-enix-cries-dragon-quest-vii/

          Bonne chance pour tes projets, n’hésite pas à revenir bavarder dans les commentaires ou me le signaler si tu commences à tenir un site ou à publier en ligne.

          HW

Reponses et commentaires :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s