Fabriquons un costume en 10 minutes pour Halloween : Star Trek TOS

Titre

Chers amis, chers visiteurs,

Un ami (qui est consultant en informatique de son état) a récemment déclaré, avec une telle poésie amère et désespérante que je n’aurais jamais pu faire aussi bien, la chose suivante : « cette année, je vais faire un effort pour me trouver un vrai costume car je ne veux pas passer Halloween déguisé en consultant ».
*applaudissements frénétiques devant cette courageuse décision*

Vous non plus, ne passez pas Halloween déguisé en consultant, en expert en marketing des produits financiers, en hôte d’accueil dans un grand magasin ou en lycéen qui s’ennuie (silencieusement, s’il vous plait, pensez aux autres) en cours. Ou alors, au moins, mettez-vous de la farine et de la confiture de framboise sur le visage et volez l’ombre à paupière noire de votre petite amie pour vous dessiner des cernes profonds : vous serez ainsi déguisé en lycéen-zombie ou en consultant-zombie, ce qui constitue une critique sociale pointue. Si vous n’avez pas de petite amie à qui voler de l’ombre à paupière, je m’excuse de vous l’avoir ainsi rappelé.

Ce plaidoyer me tient à cœur : en effet, quoiqu’il soit très important de savoir être sérieux et de conserver un travail ou une occupation alimentaire (je suis la dernière personne au monde qui irait conseiller aux gens de devenir poète à temps plein), il serait très ennuyeux de rester perpétuellement dans l’état d’esprit qui nous permet de « bien nous intégrer » dans notre milieu de travail. Donc, pour Halloween, couvrons-nous ensemble de ridicule en nous déguisant de manière épique.
Quoique je soutienne entièrement mon ami dans sa quête, je tiens d’ailleurs à le reprendre sur un point : se fabriquer un costume convainquant ne demande pas particulièrement d’efforts. Pour vous encourager à venir vous ridiculiser avec moi à Halloween (même si, soyons honnête, je le fais très bien toute seule), j’ai donc décidé de rassembler ici des idées de costumes réalisables pour presque rien et le plus rapidement possible. Certains de ces costumes ont réellement été fabriqués en 10 minutes par moi, une heure avant une soirée déguisée : on peut donc dire qu’ils ont été soumis a un processus de test rigoureux (comme le dirait mon ami consultant). Au travail.

Voici des liens vers les costumes qui seront rassemblés sur ce site d’ici vendredi 30 octobre 2015 (c’est terminé !) :
– un uniforme de Starfleet dans Star Trek : TOS uniquement avec ce que vous avez dans votre placard (cf plus bas)
Link de Legend of Zelda en une heure et demi et pour moins de 20€, si vous aimez les travaux manuels
– un Nazgul du Seigneur des Anneaux en 10 min et pour moins de 15€
Morticia Addams en cinq minutes, pour 3€50 au maximum (mais peut-être en volant une veste noire à votre mère)
Lara Croft : Tomb Raider en cinq minutes et moins de quinze euros, mais peut-être en volant les jouets de votre petit cousin

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

♦Le costume Star Trek : TOS♦
Comment avoir l’air d’appartenir à l’équipage de l’Enterprise en moins de dix minutes et pour 0€

(précédé par une longue digression, de dix minutes également, pour déclarer mon amour à cette série)

Costume - la version non-sexiste

Costume - version féminine

Commençons par le commencement : qui copions-nous ?

Nos héros et modèles :

Au cas où vous auriez atterri ici sans être au courant, Star Trek : TOS signifie « Star Trek : The Original Series ». C’est une série de science-fiction américaine crée par Gene Roddenberry et diffusée entre 1966 et 1969 : elle suit les aventures d’une équipe d’explorateurs de l’espace à bord d’un fier vaisseau, l’Enterprise, au service d’une fédération de planètes rassemblées autour de la Terre.

L'équipage sur le pont de l'entreprise. Evidemment, aucune des images de la série ne m'appartient, copyright copyright etc.

L’équipage sur le pont de l’entreprise. Evidemment, aucune des images de la série ne m’appartient, copyright copyright etc.

Je souhaite ici vivement encourager toute personne qui voudrait se déguiser en courageux officier de la Fédération car cette série me rend très heureuse. Pourquoi ? Regardez :

STTOS_enterprise

Cette série est merveilleusement hilarante, pleine de galaxies d’ampoules et d’astéroïdes en papier mâché…

Galaxie d'ampoules

…de planètes mystérieuses avec des rochers en carton-pâtes…

Rochers en carton

…de monstres qui apparaissent hors champs alors que les acteurs ne regardent pas du tout du même côté…

où est le monstre

…de costumes extrêmement improbables…

Green is beautiful

…(vous n’avez vraiment pas idée avant d’avoir regardé la série)…

Gravure de mode 1

…(le maquillage et les coiffures sont très bien aussi)…

Gravure de mode 2

…et enfin, d’extraterrestres extrêmement dangereux représentés par de petites lumières vertes ou roses très mignonnes.

Lumière rose

Ne serait-ce que parce qu’elle apporte tant de bonheur, cette série mérite un costume d’Halloween.

Mais ce n’est pas tout. Entre deux moments de parfait ridicule, cette série est, de manière fort sympathique dans ce monde de brutes, pleine de bons sentiments.
D’une part parce que, chose qui n’allait pas de soi dans les années soixante, les producteurs faisaient un effort conscient pour présenter un futur de compréhension entre les peuples et d’égalité, introduisant un officier russe (et faisant des plaisanteries là-dessus) alors que c’était la Guerre Froide, et prenant soin, dans un contexte de ségrégation et de tension (aux Etats-Unis, les dernières lois ségrégationnistes ont été déclarées anticonstitutionnelle par la Cour Suprême en 1967 seulement), de mettre en scène des acteurs afro-américains dans le rôle de personnages ayant des fonctions prestigieuses – comme l’extrêmement charismatique Nichelle Nichols (« Lieutenant Uhura ») ou William Marshall (qui crève l’écran dans le rôle d’un génie de l’informatique). Ces personnages ont clairement été formés dans les même académies que leurs collègues plutôt que dans des écoles « separate but equal », comme le voulaient les ségrégationnistes de l’époque.

STTOS - W Marshall

De gauche à droite : Leonard Nimoy (Mr. Spock), William Marshall (Doctor Daystrom) et William Shatner (le capitaine Kirk).

Notons que rien n’est parfait : les trois officiers les plus importants du vaisseau sont joués par des hommes blancs d’âge moyen, et il est très généralement admis que le lieutenant Uhura aurait mérité d’avoir dix fois plus de temps à l’écran. De plus, malgré des efforts louables pour présenter des femmes dans des postes à responsabilité, des remarques très datées sur les épouses forcément destinées à s’arrêter de travailler après le mariage fusent de temps à autres. Merci, années soixante.

STTOS - Miss Univers

Nichelle Nichols (Lieutenant Uhura).

Enfin, dans certains domaines (où peut-être les producteurs et les auteurs ne se rendaient pas autant compte qu’ils étaient en train de faire passer un message, et tenaient donc, accidentellement, des propos plus nuancés) la série a réellement quelque chose de vrai et de grinçant à dire.

Il s’agit de confronter les points de vue de deux cultures. D’un côté nous avons le Docteur McCoy, terrien et humain, joué avec beaucoup de panache par l’acteur DeForest Kelley, qui représente le point de vue de l’idéalisme et de la passion humaine. De l’autre côté, nous avons un « vulcain » au sang vert (ce sang est représenté par de la peinture verte absolument pas fluide dans un épisode qui m’a fait particulièrement rire) qui ne croit qu’au détachement et à la « logique ». Ce personnage, Mr. Spock (joué par Leonard Nimoy, qui est tellement bon dans ce rôle que tout a déjà été dit), est sans doute celui qui a le plus marqué les esprits et c’est peut-être le plus intéressant en lui-même.

Mais, ce qui est vraiment intéressant, c’est que le point de vue de Spock s’oppose perpétuellement à celui de McCoy, qu’ils se prennent de bec, qu’ils répètent qu’ils ne peuvent pas se sentir alors même que leur actions reflètent leur respect mutuel, qu’ils parviennent parfois à se mettre d’accord sur un plan pour empêcher leur vaisseau spatial d’être réduit en miette (par des tirs de laser représenté par des petites lumières roses, vertes et violettes, évidemment), et que tout ceci se produise sans qu’aucun des deux ne finisse jamais par reculer dans ses convictions et n’admette humblement, à la fin d’un épisode, que sa culture a tort et qu’il va se corriger. Ils ne changent pas d’un pouce.

STTOS - équipe de commandement

L’atmosphère habituelle entre le Docteur McCoy (à gauche), le capitaine coincé entre les deux et Mr. Spock (à droite).

C’est, à mon sens, la représentation la plus réaliste des rapports inter-culturels que j’ai jamais vue. Et je travaille dans ce domaine, ce n’est donc pas une opinion que j’émets à la légère. N’essayez jamais de faire dire à quelqu’un qu’il a tort.

C’est donc en l’honneur de cette série magique que j’ai fabriqué ce déguisement pour la première fois un soir en dix minutes, avant une soirée déguisée sur le thème « les années soixante ». Performance que je vous propose de reproduire ici avec moi. Explorons l’univers (des costumes possibles).

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Matériel nécessaire :

Il faut :
Des habits qui devraient déjà se trouver dans votre penderie (cf plus bas)
Un petit bout de papier bristol ou de carton type papier canson (si vous avez une carte de visite à sacrifier, c’est suffisant)
– Un peu de peinture argentée, sous quelque forme que ce soit (bombe, pot, stylo décoratif, à la rigueur même de l’ombre à paupière crème)
– Une épingle à nourrice
– Du scotch, des ciseaux, un crayon (pour tracer la forme de l’insigne)
– Éventuellement (mais ce n’est pas du tout obligatoire), un morceau de ruban doré, du fil et une aiguille pour ajouter des galons d’officier au costume.

Normalement, vous ne devriez pas dépenser quoique ce soit.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Réalisation :

1/ Base du costume :

Premièrement, il y a trois couleurs d’uniforme possible : jaune (pour les officiers du poste de commande du vaisseau), bleu (officiers scientifiques) et rouge (ingénierie et sécurité, qui ont 99% de chance d’être ceux qui vont être tués par les lasers-petites lumières roses).

Comme cela arrive une fois par épisode au moins, l'équipage du fier vaisseau fait semblant de s'effondrer alors que quelqu'un secoue la caméra pour suggérer des turbulences.

Comme cela arrive une fois par épisode au moins, l’équipage du fier vaisseau fait semblant de s’effondrer alors que quelqu’un secoue la caméra pour suggérer des turbulences.

En général, les hommes portent des pantalons noirs et des T-Shirts à manches longues de la couleur qui convient à leur poste, les femmes des mini-robes (Nichelle Nichols note que « c’était les années soixante, de toute façon, c’est ce que je portais dans la vraie vie »). Il existe des exceptions : dans un épisode-pilote ancien où la composition de l’équipage était différente, « the Cage » (1965), le n°2 du vaisseau était une femme et portait un uniforme « masculin ». De même, dans un second pilote, « Where No Man Has Gone Before », le Dr. Elizabeth Dehner porte la version « homme » du costume. Si vous êtes une fille et que vous détestez les mini-jupes, vous n’avez donc pas besoin d’inventer une excuse pour porter la version à pantalon : faites ce que vous voulez, il y a des précédents.

STTOS_Pantalon

Le scandale est à son comble puisque voici une femme en pantalon. (Sally Kellerman dans le rôle du docteur Dehner)

Bref, j’ai retourné mes placard et j’avais littéralement les moyens de fabriquer quatre uniformes : pantalon noir et t-shirt rouge ou bleu et robes bleue ou rouge (si on n’est pas trop regardant sur la longueur des manches). Ce costume est tellement facile à fabriquer que ce n’est pas drôle.

Matériel 1

Matériel pour la version homme/unisexe.

Matériel 2

Matériel pour la version « baby doll des sixties dans l’espace ».

Les uniformes ont une sorte de col noir, ce qui rend les choses plus compliquée : mais cette image (cf ci-dessous) où Mr. Spock tient son uniforme bleu qu’il vient de retirer nous indique la Voie de la Solution Facile : pour reproduire ce col, il suffit de porter un t-shirt noir montant sous un t-shirt coloré.

STTOS_t-shirt noir

Par ailleurs, tout le monde porte des bottines noires, ce qui n’est pas difficile à trouver dans son placard quand on est une fille mais qu’on a le droit de remplacer par des chaussures noires montantes si on n’en a pas.

De plus, si vous êtes une fille (comme moi) et que vous voulez que votre costume soit historiquement correct, vous êtes condamnée à lancer une recherche sur « maquillage et coiffure sixties » sur youtube et à vous mettre, comme absolument toutes les actrices qui sont apparues dans la série, une couche géologique d’eyeliner (cf la photographie de Nichelle Nichols plus haut). Dit comme ça, ça a encore l’air sexiste mais la justice existe car sur le plateau c’est plutôt Leonard Nimoy qui devait porter le plus de maquillage.

Et toc, avec ceci vous avez 90% du costume. Pour avoir un costume décent, il ne reste plus qu’à fabriquer l’insigne de Starfleet.

2/ L’insigne :

Fabriquer cet insigne m’a pris, oh, au moins cinq minutes. J’ai découpé la forme dans un morceau de papier fort et je l’ai peint en argenté (ce que je vous montre ici est toujours l’insigne que j’avais fabriqué en dix minutes pour la soirée : j’avais découpé une carte de visite, si mes souvenirs sont juste).
Dans mon cas, j’avais une bombe de peinture argenté sous la main, mais on peut faire ça au pinceau ou même au stylo décoratif selon ce qu’on a chez soi. Au pire, on peut même coller du papier aluminium sur un bout de carton.

Insigne

Le modèle de la forme peut se trouver ici (suivez le lien).

Enfin, il suffit de scotcher une épingle de nourrice à l’arrière de l’insigne en carton (pensez à mettre le scotch sur la partie fixe de l’épingle, pas sur la partie mobile et pointue, sinon vous allez devoir tout arracher…), d’épingler l’insigne à gauche sur votre poitrine et c’est TERMINE. Félicitations pour votre beau costume.

3/ Les accessoires :

Votre costume est déjà parfaitement acceptable. Cependant, si vous avez quinze minutes de plus, vous pouvez aussi reproduire les galons d’officier que nos héros portent sur leur manches. Pour cela, retournez vos cartons de décorations de Noël et trouvez des rubans en tissu doré (ou argenté, personne ne verra la différence).

Galons_matériel

Mesurez la longueur nécessaire pour faire une boucle autour de votre bras et découpez le ruban. Songez à prendre une longueur suffisante pour pouvoir traverser la boucle avec votre main, qui est plus large que votre poignet, quand vous enfilerez les « galons ».

Galons_Mesure

Pour rendre hommage à Mr. Spock, j’ai décidé de coudre deux galons. j’ai donc coupé deux morceaux de ruban doré.

Galons_deux rubans

Avec un point de couture, fermez la boucle (j’ai eu la chance de retrouver du fil doré au fond de mes placards, mais s’il n’est pas doré, on s’en contrefiche).

Galons_boucle

Puis cousez avec un seul point la boucle sur la manche de votre t-shirt, juste assez pour que le galon ne glisse pas et reste à la bonne hauteur. C’est tout. Trop facile.

Evidemment, vous pourrez découdre ce vague point et retrouver votre T-Shirt comme neuf à la fin de la soirée costumée. Il n’est absolument pas nécessaire de sacrifier un T-Shirt ou une robe à ce projet.

Terminé

Si on m’avait dit que je serai obligée de prendre autant de photographies de mon propre bras au moment où j’hésitais à commencer ce blog, je ne sais pas si je l’aurais fait.

Vous pourriez fabriquer pleins d’autres beaux accessoires avec du carton et de la peinture argentée mais, étant donné que l’idée de cet article était de présenter un costume à fabriquer en dix minutes, je vais m’arrêter là et vous signaler simplement qu’un vieux téléphone portable avec un clapet fait un parfait « communicateur » (Star Trek, un peu optimiste en ce qui concerne la téléportation, avait parfaitement imaginé les évolutions de la technologie mobile).

Je suis allée jusqu’à aller prendre une photographie du costume dans un endroit public à l’architecture vaguement « modernisme des années soixante » pour illustrer cet article et vous donner une idée du résultat. J’espère que vous apprécierez ce sacrifice total et définitif de toute réputation de sérieux que j’aurais pu avoir.

Costume ST_Résultat

Ceci, c’est la tête que je fais quand j’essaye de prendre une vague photographie avec une amie et que soudain un jeune homme m’aborde pour me dire aimablement qu’il a toujours rêvé de rencontrer une vulcaine, suite à quoi je suis prise d’un fou-rire qui annihile toute possibilité de créer une image artistique.

C’est tout pour cette fois, à demain pour un autre costume. Et maintenant, que vous ayez fabriqué ce costume ou non, allez explorer l’espace et vous enguirlander avec vos collègues qui n’admettront jamais qu’ils ont tort.

Publicités

9 réponses à “Fabriquons un costume en 10 minutes pour Halloween : Star Trek TOS

  1. Pingback: Comment fabriquer un costume de Melisandre de Game of Thrones en une heure et pour moins de 15€ | Heroic (Fantasy) Writer

  2. Pingback: DIY facile : Halloween est là, fabriquons une guirlande d’étoiles et une lune en origami pour nous rappeler que la nuit est froide | Heroic (Fantasy) Writer

  3. Pingback: DIY : Fabriquons des citrouilles philosophiques pour déprimer nos amis à Halloween | Heroic (Fantasy) Writer

  4. Pingback: Comment fabriquer un costume de Link de « Legend of Zelda  en quelques heures pour moins de 20€ | «Heroic (Fantasy) Writer

  5. Pingback: Comment rassembler un costume de Lara Croft en cinq minutes, en moins de 15€ et en volant les jouets de votre petit cousin | Heroic (Fantasy) Writer

  6. Pingback: Comment se déguiser en Morticia Addams en 5 minutes pour Halloween (et connaître un effondrement moral à cause d’un bâton de rouge à lèvres) | Heroic (Fantasy) Writer

  7. Pingback: Comment devenir un Nazgûl en 10 minutes et moins de 15€ pour Halloween | Heroic (Fantasy) Writer

  8. Je ne serais pas à la hauteur de mon rôle si je ne te signalais pas tes fautes d’orthographes (ou tout du moins celles que je repère)

    Donc il y a une faute dans le texte qui apparaît quand tu laisse la souris sur l’image en dessous de ce texte là « …de monstres qui apparaissent hors champs alors que les acteurs ne regardent pas du tout du même côté… »

    Par ailleurs je me permets de te signaler que ton programme prévoyait un autre article pour ce matin et que je ne l’ai pas encore vu ! 😉

Reponses et commentaires :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s