Archives de Catégorie: Apprendre les langues étrangères (même s’il y en a trop)

Ô écrivains publiés, sachez qu’une partie de vos lecteurs pleure des larmes de sang lorsque les personnages d’un roman de fantasy dont l’univers compte cinq espèces d’êtres pensants et douze cultures humaines disséminées entre trois continents parlent tous la même « langue commune ». Non, non, non, NON, le monde ne fonctionne pas ainsi. Arrêtez de vous simplifiez la vie.
Puisque nous sommes sur mon site, c’est moi qui décide et je veux parler de langues étrangères : rejoignez-moi, militons en faisant des yeux tristes pour qu’elles ne soient pas ignorées dans la vie comme dans la fiction. S’il vous plait, Пожалуйста, pretty pretty please, bitte schön, お願いですから et ainsi de suite.

Mode d’Emploi : j’ai essayé d’apprendre une langue étrangère en quinze jours comme le promettent les publicités sur internet and so can you.

Chers amis, chers visiteurs,

Depuis un an ou deux, à chaque fois que je consulte un site d’information ou de culture, je constate la présence parmi les publicités des annonces du site « Babbel ».

BabbelAd_Amel2b

Ces publicités promettent que vous pouvez « Learn a language in two weeks! », « Learn a language in three weeks! ». Voire même, dans un grand moment de publicité mensongère, « Learn a language in just 15 hours! ». Ce raz-de-marée de publicités pour Babbel est peut-être lié à mon historique internet – je consulte quotidiennement des dictionnaires de langues en ligne pour mon travail et mes études et les Illuminati chez Google ont donc bien identifié mes centres d’intérêt, pour une fois : ils ont en tout cas compris que j’en ai vraiment assez de parler français. Cependant je suppute que, s’il vous arrive de lire le Guardian dans le texte ou Slate.com en ligne depuis un ordinateur ou un smartphone en France, vous avez dû, vous aussi, voir ces publicités (et vous avez aussi eu envie de mettre le feu au siège de cette boite qui tente de vous inspirer de doux rêves qui seront forcément déçus). Lire la suite

Publicités

Comment devenir un faux prêtre au Japon – une interview

Chers amis, chers visiteurs,

Aujourd’hui, je vous propose de parler des cérémonies de mariage au Japon, et plus particulièrement de celles qui ont lieu suivant un rite chrétien. Avant la fin de cet article, mes amis croyants vont penser que je fais exprès de le choquer mais non, pas du tout : au contraire, nous en sortirons tous grandis et armés d’une meilleure compréhension de l’humanité. Etes-vous prêts ? Commençons.

De manière surprenante, 60 à 70% des mariages japonais sont célébrés avec une cérémonie chrétienne (de rite anglican dans la plupart des cas). C’est paradoxal, car les japonais sont loin d’être majoritairement chrétiens : au contraire, le bouddhisme et le shintô -qui est la religion traditionnelle du Japon, une forme d’animisme – dominent largement dans la population. On compte à peine 3 millions de chrétiens dans le pays (moins de 1% d’une population de 126 millions), parmi lesquels un peu moins de 60 000 anglicans.
Pourquoi les japonais choisissent-ils de se marier durant une cérémonie chrétienne, me demanderez-vous ? Et surtout, comment y parviennent-ils puisque, a priori, aucun prêtre ou pasteur occidental n’accepterait de marier un couple qui non seulement n’appartient pas à sa religion mais en plus désire seulement une cérémonie sans aucune séance de catéchèse ou de préparation au mariage ?

St-Andrew

Photographie publicitaire pour la chapelle de mariage de St-Andrew à Kyoto.

Pour répondre à la deuxième question, la vaste majorité de ces mariages sont tout simplement célébrés par de faux prêtres. Lire la suite

Apprenez une langue étrangère, sinon vous finirez dévoré(e) par un ours.

Honorables lecteurs,

Aujourd’hui, restant dans le monde réel mais néanmoins passionant, je vais poursuivre mon argumentation subtile pour vous donner envie d’apprendre des langues étrangères. Si vous me connaissez, vous savez que j’ai déjà usé des raisonnements les plus spécieux pour vous convaincre. Par exemple, « si vous apprenez le japonais, vous pourrez jouer à vos jeux vidéo préférés sans attendre qu’ils soient traduits en Europanto ». Mais je peux faire pire.

Voilà mon nouvel argument : si vous n’apprenez pas à parler une ou deux langues étrangères, vous finirez dévoré(e) par un ours.

Permettez-moi de vous présenter votre nouveau professeur de japonais, Kuma-sensei.

Lire la suite

Comment apprendre le japonais en jouant à Final Fantasy III

Je souffre d’une obsession malsaine pour l’apprentissage des langues étrangères. Heureusement, mon frère (qui a trois ans de moins que moi) aussi : je me sens moins seule. Lire la suite